De retour à Histoire

Michel Fievet

L’enfance assassinée

A partir de 6,99

Le passé d’une enfant victime n’en finit pas de ne pas finir. « La vie derrière elle », tel pourrait donc être le titre de ce roman bouleversant.
Après avoir vu ses parents détroussés et abattus par des passeurs criminels, la petite Ké-Son s’est retrouvée, abandonnée, sur une plage déserte. Recueillie par la fille d’un pêcheur, sa vie est désespérément émiettée, désagrégée. Envoyée dans un camp humanitaire de fortune, elle est « adoptée », dans l’urgence, par un couple de Français. Mais l’horreur de la traversée a atteint et déchiré profondément les parties les plus infimes de l’inconscient de « leur » enfant.
S’ensuit alors une lutte inégale entre l’amour des siens et la violence aveugle subie par l’enfant. Ké-Son est habitée et dévorée par la cruauté d’hommes sans foi ni loi. La vie n’est plus devant l’enfant devenue adulte, mais derrière elle. L’inéluctable ne peut qu’en résulter.


Effacer
UGS : 3905 Catégories : ,
Depuis trente ans, Michel Fiévet est « éducateur » auprès des enfants dont la vie a été en partie détruite par la barbarie de l’exil. Voyageur humaniste, il a rejoint ces enfants au Vietnam, en Thaïlande, au Brésil et au Pérou, avant de les rencontrer en terres d’exil. Après "Le Facteur à bicyclette" et "L’Enfance assassinée", il livre un troisième roman tout aussi poignant.