De retour à Poésie

Angelique Pignat Selmonmusaj

Bas les masques !

8,00

« Tu crées ton malheur, alors qu’à ma porte frappe la félicité.

Tu ne rencontres que des obstacles, alors que me sourit la chance.

Tu creuses ton propre lit de mort, alors que j’enfante.

Tu maudis ton infortune, alors que moi, je loue mon existence. »

Extrait de
« Contraste »

 

L’amour a deux visages, celui de la lumière et celui de l’ombre. Dans cette histoire passionnée, Bas les masques ! vous invite à assumer la part sombre de votre amour et à vous en affranchir.


UGS : 4106 Catégorie :
Angélique Pignat Selmonmusaj écrit des poèmes depuis son adolescence. C’est au collège de l’Abbaye de Saint-Maurice, en Suisse, qu’elle découvre réellement ce genre littéraire, grâce à l’un de ses professeurs de français. Ce dernier demandait chaque semaine à ses étudiants de rédiger un poème sur un thème imposé mais dont la forme était libre. Son mot d’ordre : l’expression des sentiments. Depuis lors, les vers vont et viennent et habitent l’univers littéraire de l’auteur. Bien qu’elle ait lu les plus célèbres poètes et étudié les plus illustres écrivains sur les bancs d’école, Angélique opte pour un vocabulaire plus abordable. En effet, les mots choisis sont accessibles, le registre de langue côtoie parfois le langage courant. Tout dans le recueil se veut percutant et incisif. Ici, pas de place pour le mensonge et la mystification. Malgré les mots inavouables et les mots meurtris, l’auteur privilégie avant tout l’honnêteté. Jusque dans ses écrits où ces derniers s’inspirent d’évènements réels, qu’elle a entendus, observés ou vécus. Et à travers sa poésie dite « affranchie », elle dévoile ses plus noirs desseins en s’émancipant des conventions littéraires et morales.