De retour à Policier/Thriller

Jean-Pierre Goumou

Sabar et crimes

17,90

« Sonfonia-Centre s’était déjà illuminée à l’appel de la nuit. Mais la lumière ne se voyait pas partout. Le défaut de lampadaires obscurcissait des secteurs du grand quartier. Et cela lui plaisait beaucoup. Il vérifia que son couteau de boucher était bien à sa place. La grande et grosse barre de fer était, elle aussi, là. Son bandana rouge attaché à sa tête le convainquit qu’il ressemblait beaucoup à Bruce-Lee. Il baissa sa cagoule et composa le numéro de téléphone d’Antoine Douno. Quoi de plus beau que la mort, un jour de Saint-Valentin ? Après tout, cette belle fête était partie de l’exécution de cet idiot de Valentin. Cet énergumène était mort d’amour. »

 

Patrick, un jeune étudiant métis insulaire de famille modeste, et la fille d’un ambassadeur rappelé au pays, tombent amoureux dès le premier regard. Alors qu’ils assistent à une soirée de Sabar, fête traditionnelle africaine qui précède les mariages en Guinée, un jeune homme, qui avait été menacé de mort par Patrick, est retrouvé assassiné. La victime est le fils du milliardaire Manga Douno.

 

Sans aucun soutien et devant une police accusatrice qui a trouvé le suspect idéal, son ami Cécé, étudiant en criminologie décide de l’aider. Il ne sait pas qu’il s’avance, inexorablement, sur le chemin d’un dangereux serial killer.

 

Dans une approche tout à fait contemporaine, Jean-Pierre Goumou nous propose un roman policier original, ne serait-ce que par sa destination géographique. L’intrigue est captivante, les personnages vraisemblables… Mais au-delà de ces qualités propres au genre, sa langue est souvent poétique, donnant à son roman une ouverture spirituelle tout à fait singulière.


Isbn

Nombre de pages

Versions

Genre

Catégorie :
Jean-Pierre Goumou est né le 30 décembre 1981 à Dabou en Côte d’Ivoire. Il y passe la plus grande partie de son cursus scolaire. Amoureux de lecture et curieux de cultures du monde, il embrasse plusieurs genres littéraires. Il est également l’auteur de "Rencontre avec une diablesse".