De retour à Récit

Jacques Sandeau

Général Nogi

12,90

« Que reste-t-il de nos jours du souvenir du général Nogi ? Le Japon est tourné vers la modernité et peu de Japonais le connaissent vraiment. L’empereur n’est plus un dieu vivant et les valeurs du Bushido sont bien plus connues des intellectuels que de la jeunesse nipponne. Jadis, Nogi figurait dans les livres scolaires, il n’y est plus : c’est un lointain héros presque oublié. »

 

Fils d’un samouraï du domaine Choshu, Nogi Maresuke devient très jeune un expert en arts martiaux. Guerrier dans l’armée de son clan, il participe à la Révolution de Meiji et au renversement des Tokugawa. C’est là qu’il décide de rejoindre l’armée impériale de l’empereur Mutsuhito pour y faire carrière.

Durant son règne, le Général Nogi participe aux campagnes militaires d’outre-mer : Première guerre sino-japonaise, conquête de Formose puis guerre russo-japonaise où le siège de Port-Arthur marque sa consécration. De retour au Japon en 1906, c’est un héros national et un proche de l’empereur.

Pourtant, Nogi reste un samouraï hanté par la perte de son drapeau lors de la Rébellion de Satsuma et la mort de ses deux fils lors de la terrible campagne de Mandchourie. Tourmenté par le passé, accablé par les honneurs reçus dont il ne se sent pas digne, il devient un héros en sursis…

Découvrez la vie du Général Nogi dans une épopée
extraordinaire : la longue histoire du suicide annoncé d’un
héros oublié de l’Histoire racontée avec passion et ferveur !

 

Après une première publication sur le Japon, Jacques Sandeau livre ici un récit historique particulièrement immersif sur la vie du Général Nogi. Historien passionné et ancien médecin humanitaire, l’auteur s’attache à décrire un parcours unique tout autant que la transformation d’un pays tout entier. Général Nogi sera son dernier livre, le point final d’une histoire vécue pleinement.


Isbn

9782310043878

Nombre de pages

126

Versions

Papier

Genre

UGS : 4614 Catégorie :
Avatar
Médecin généraliste, l'auteur a passé la presque totalité de sa carrière dans l'industrie pharmaceutique. Au cours d'un séjour de 8 ans au Japon, il a acquis une connaissance approfondie de l'Extrême Orient et de l'Asie. Retraité, il a travaillé pendant 14 ans à  la Croix-Rouge Française et a effectué de nombreuses missions humanitaires en Afrique et en Europe de l'Est. Passionné d'histoire du Consulat et de l'Empire, il donne des conférences et publie des articles sur cette période dans des revues historiques spécialisées. Jacques Sandeau est médecin honoraire du Service de santé de la marine.