De retour à Récit

Emile Roi

L’âpreté d’une vie mais d’amour et d’espoir

20,00

« Le temps de l’Occupation, pourtant filant devant, ne peut subtiliser aux hommes leur foi d’espérer, et cette destinée si ardue parfois de ne pas vouloir l’offusquer et lui donner toute la raison d’être […]. Le rêve est-il plus grand chez les enfants que chez les adultes ? »

Bérenger, né dans un milieu rural du Bas-Maine, a huit ans lors de l’Occupation. Si un climat d’insécurité, de défaitisme, de suspicion et de crainte du lendemain domine les adultes, les enfants quant à eux parcourent les campagnes avec toute l’insouciance de leur jeune âge.

La nature devenue son plus beau terrain de jeux et l’imagination féconde, Bérenger jette son regard curieux sur une société qu’il ne comprend pas… du moins pas encore. Car plus les mois passent et plus les angoisses des personnes qui l’entourent vont progressivement déteindre sur lui jusqu’à la prise de conscience inévitable qu’une véritable tragédie de l’Histoire se joue devant lui.

Au-delà, le jeune garçon côtoie ces gens de courage et d’abnégation qui sont allés jusqu’au bout de leurs forces et de leurs aspirations pour apporter le réconfort et l’amour. Ils s’appelaient Docteur Jacques Debars, pionnier de la pédiatrie au service de l’hôpital des enfants malades, Pierre Jouane, créateur de la fanfare de Saint-Georges-de-l’Isle pour les orphelins ou encore Madame Gasthé, qui connut les frayeurs de la séquestration par les nazis.

Des destins extraordinaires au carrefour de la petite histoire et de la Grande Histoire.


Isbn

9782310040396

Nombre de pages

258

Versions

Papier

Genre

UGS : 4389 Catégorie :
Né de parents artisans dans le Bas-Maine, Émile Roi a mené sa carrière dans le bâtiment après avoir flirté avec l’art de la décoration, puis pratiqué les études de réalisation et de prix. À l’aube de la retraite, une évidence s’est imposée à lui : la concrétisation de son rêve d’écriture. Après plusieurs ouvrages publiés, il nous livre ici un roman sincère qui s’inscrit dans l’Histoire.