De retour à Roman

Daniel Brasseur

Entre-Deux

19,90

« Je recherche un homme qui serait aujourd’hui âgé de 100 ans environ, dont le prénom pourrait être François (mais j’en doute) et dont le patronyme (certainement emprunté) utilisé lors de ses déplacements commerciaux en Belgique était Carat. Pour l’identifier, je ne détiens qu’une photo. Je vous la joins. Connaissez-vous l’homme figurant sur ce cliché ?

[…] En dévisageant le portrait, Léa ne put retenir un cri. Pas de doute, c’était bien Lui ! Son père… »

 

En ce matin de janvier 1964, Léa Mandelier, une vieille institutrice célibataire vivant à Sarreguemines, s’interroge… Que veut dire cette photographie de son père affublé du nom énigmatique de François Carat ?

Négociant en vins alsaciens avant la Grande Guerre, Jacques Mandelier a disparu au printemps 1944 au Camp de Concentration de Struthof. Selon la mystérieuse lettre, il aurait fondé une autre famille en Belgique lorsqu’il travaillait pour le commerce du fer et de la faïence. Léa hésite, doit-elle remuer ce passé douteux pour découvrir la vérité ?

Entre les couples séparés, les « malgré-nous », les juifs déportés et les collabos, Léa est entraînée dans une quête parsemée de révélations et d’incertitudes quant à ses propres origines. Une aventure qui la confrontera aux retombées des guerres de part et d’autre des frontières. Un voyage dans son histoire familiale marquée à jamais par un réseau méconnu de la Résistance au sein des faïenceries mosanes et sarroises.


Isbn

9782310048521

Nombre de pages

180

Versions

Papier

Genre

UGS : 4834 Catégorie :
Avatar
Pédiatre nutritionniste, Daniel Brasseur a travaillé en Afrique centrale, à l’hôpital des Enfants de Bruxelles puis à l’Agence européenne du médicament à Londres. Pendant vingt ans, il a œuvré avec les instances réglementaires pour améliorer l’accès aux vaccins et aux médicaments pédiatriques. Très attaché à ses racines terriennes dans la Lorraine belge appelée la Gaume, il a retrouvé les récits de son enfance pour les restituer à ses propres petits-enfants mais aussi à un terroir reculé en quête de son passé. Entre-Deux est ainsi né d’une vérité historique de l’époque, de son histoire familiale et de son imaginaire.