De retour à Roman

Helene Buteau

Mémoires d’un maître brasseur

19,90

« À partir de ce moment, je compris l’immense importance de choisir les ingrédients, d’en estimer la qualité et de ne brasser que les meilleurs grains. Comme dans un rêve d’où l’on ne veut sortir, je fus admis dans les secrets de la fabrication de ce merveilleux et bénéfique breuvage. »

C’est par une belle journée du printemps 1699 que le maître brasseur Pierre Crépeau met les pieds pour la première fois à Montréal, après avoir reçu une excellente formation du métier auprès des Jésuites, à Québec. Sa carrière, il la mènera au sein de la communauté des frères Hospitaliers de Montréal, communément appelés, à cette époque, les frères Charon. Après quelques années d’exercice du métier et de production d’une bière meilleure à chaque brassin, la confiance qu’il accorde volontiers aux frères Charon est très ébranlée, lorsqu’il est mêlé à des événements tragiques dont il ne connaîtra pas le dénouement avant d’écrire les derniers mots de ses mémoires, le jour de sa mort.

 

Les interrogations et les inquiétudes qu’il confie dans son texte sont lues trois cents ans plus tard par une soeur hospitalière dont la communauté est installée dans l’enceinte de ce qui était autrefois l’Établissement Charon. La lecture du manuscrit inquiète et chagrine la vieille soeur Monique qui requiert les compétences de son neveu archéologue pour élucider les mystères de l’Affaire Charon. L’improbable trio formé par l’archéologue Stéphane Bernou, le père Réginald et le contremaître George Watson, y parviendra au terme d’une nuit mouvementée, suivie de la visite du site archéologique de l’Établissement Charon par d’éminents archéologues venus du monde entier. Cette épopée, en plus de permettre à l’archéologue Bernou d’élucider une affaire vieille de plus de trois cents ans, lui fait découvrir des amitiés nouvelles, et pourquoi pas aussi, un nouvel amour.


Isbn

9782310039437

Nombre de pages

228

Versions

Papier

Genre

UGS : 4363 Catégorie :
Après des études passées à Québec, Hélène Buteau rejoint Montréal pour exercer sa passion d’archéologue. Une ardeur pour son métier qui ne cessera d’alimenter l’écriture, son deuxième amour. Après La Fille du tanneur, paru en 2010, et Faubourg des Récollets, 1707, paru en 2014, elle signe ici son troisième roman.