Art Side Story

Du rapport à l’art

Paru le

3 mars 2021

« Né au sein d’une génération qui débuta dans la pauvreté, puis qui grimpa vers ce que l’on nomme “classe moyenne”, j’ai pu constater le développement rapide et important des temps de loisirs et par ce biais de l’accès aux arts. C’est de ce rapport à l’art que je veux traiter. Comment ce rapport s’est-il enclenché et développé ? Que nous apporte la relation à l’art ? Et peut-on vivre sans les apports des arts ?
Il ne s’agit pas ici de jugements sur l’art, sur les arts, dont les écrits et analyses existent déjà en quantité infinie et dont le flot n’est pas près de se tarir. Mais seulement de réfléchir au ressenti dans ce rapport. Pour ce faire, j’ai voyagé dans mes souvenirs, j’ai retrouvé mes premières émotions, j’ai examiné mes évolutions. Et j’ai la certitude que nombreux sont mes contemporains qui s’y reconnaîtront. Car ici, peu importent les objets artistiques en eux-mêmes, c’est bien du vécu dans la relation aux arts auquel je m’intéresse, et dont chacun peut faire une équivalence dans son propre monde.
Au bout du chemin, je me suis permis une conceptualisation de l’essence de l’art, et de définir ce qu’il est, ce qu’on en attend, ce qu’il nous fait vivre de manière indispensable. »

Après la publication de son triptyque La Religion, Les Discours et La Philosophie, Daniel Mizrachi revient sur la scène littéraire avec un nouvel ouvrage passionnant. Entre essai et récit, il aborde notre rapport à l’art par le vécu, le ressenti personnel, la sensibilité, le voyage, et se concentre sur les impressions qui se dégagent de la contemplation artistique.

10,00